Attente = Détente !

Pendant les séances de sophrologie, je partage volontiers cette formule de Luc Audouin : "Attente = Détente". C'est une formule simple à retenir, qui peut vraiment nous aider à changer de regard.

Aujourd'hui, une cliente me racontait qu'au bureau, elle s'était retrouvée face à un problème qu'elle ne pouvait pas résoudre seule. Elle était stressée à l'idée de ne pas atteindre ses objectifs dans les temps, et la personne disponible pour l'aider n'était pas assez rapide à son goût. Elle m'a confié qu'elle n'était pas très patiente, et que cela l'amenait parfois à se montrer peu indulgente.

Nous avons tous déjà été confronté à une situation que nous ne pouvions pas gérer. Dans ces moments-là, des personnes peuvent nous aider à régler notre difficulté ou bien encore nous freiner, nous ralentir. Ma cliente s'est trouvée impuissante face à cette situation : elle ne pouvait rien y faire. Sauf attendre. Attendre qu'on lui apporte du soutien, de l'aide. Attendre que le problème soit résolu. 

Je lui ai parlé de la formule "Attente = Détente". Je lui ai expliqué que le fait de prendre quelques instants pour porter son attention sur son corps, pour repérer d'éventuels signes de tensions pouvait l'aider à lâcher-prise, à se recentrer. Elle était perplexe, en me disant que pour elle, ces moments d'attente étaient vraiment désagréables à vivre. 

Je lui ai alors proposé d'essayer de changer son regard sur cette situation. Certes, elle percevait ces situations d'attente comme un passage pénible et agaçant. Je lui ai dit que, si elle ne pouvait pas forcément changer la situation, elle avait alors la possibilité de changer de regard sur cette situation. Elle était en mesure de choisir sa réaction, de modifier son point de vue. Le moment d'attente perçu comme une contrainte pouvait devenir un moment privilégié pour se détendre. 

Au lieu de râler, de ruminer, de s'agacer, de chercher à s'occuper à tout prix, pourquoi ne profiterions-nous pas de ce moment pour nous relaxer ? Il s'agirait simplement de se concentrer sur trois régions du corps qui ont tendance à accumuler pas mal de tensions : le front, la mâchoire, les épaules. Nous pourrions alors repérer les éventuelles tensions présentes, et veiller à relâcher le front et la mâchoire, à baisser les épaules. Cela aurait un effet positif sur le corps et l'esprit. Il serait aussi possible de porter quelques instants notre attention sur la respiration, sur les mouvements qui l'accompagnent, de corriger notre posture si besoin, en nous concentrant sur nos appuis, sur tout ce qui nous permettrait de nous poser, de nous recentrer...

Pourquoi ne pas décider de tirer parti d'un moment d'attente ? Quand vous êtes coincé à un feu rouge, quand votre ordinateur vous joue des tours, quand vous patientez dans une file ou au téléphone, quand vous êtes dans les transports, quand les pâtes cuisent, quand vous avez rendez-vous avec quelqu'un qui a du retard... Le quotidien fourmille de moment d'attente, qui peuvent offrir de belles occasions de se détendre, de se rendre plus présent à soi ! Si vous mettez en pratique cette formule plusieurs fois dans la journée, le soir venu vous serez certainement plus relaxé...

Changer de regard, de perception, demande de l'entrainement. Mais cela apporte tant de bienfaits au quotidien... Plutôt que de subir ce qui nous arrive, il nous est possible d'apprendre à prendre du recul, et de choisir consciemment d'agir pour notre bien.

Je vous invite vivement à y penser, à essayer, et à venir me raconter vos expériences ! & vous, comment réagissez-vous dans ces moments d'attente ?

http://euphoricspirit.tumblr.com/post/145976484756/eartheldmostly-nature
Attendre en contemplant un sublime paysage, ça peut aussi être très chouette.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Oui, souris à la vie !

Un message d'amour

Pensées brumeuses