Faire tomber le masque

Que signifie vraiment le fait d'être authentique, d'être vrai ?

L'évènement douloureux et terrible que j'ai vécu la semaine dernière m'amène aujourd'hui à prendre soin de moi, à être davantage à l'écoute de mes émotions, à respecter mes limites. Je me suis rendue compte aujourd'hui que je me sentais plus vraie, plus en accord avec moi-même. Je suis transformée. Comme si le voile autrefois posé sur mes sentiments s'était envolé, laissant la place aux blessures maintenant acceptées. Cela m'apaise profondément. J'ose me montrer comme je suis, imparfaite, écorchée. Je ne veux plus me forcer à faire semblant d'aller bien quand ce n'est pas le cas. J'ai le sentiment de chercher le juste équilibre.

Au quotidien, je réalise que j'étouffe mes sentiments derrière des sourires aimables. J'oublie que les gens peuvent le ressentir et je me cache derrière des comportements souhaités. Je veux passer pour quelqu'un de gentil, de doux, d'attentionné, ce que je suis certainement au fond. Je préfère dévoiler le meilleur de moi, ne pas faire de vagues, peut-être pour éviter que l'on ait quelque chose à me reprocher ou pour ne pas déplaire. C'est comme si je voulais être insignifiante, à la fois présente et absente, faire partie du paysage sans que l'on me remarque. Peut-être est-ce pour cette raison que je suis à la fois captivée et troublée face à ceux qui en font trop parfois. Je suis fascinée par ceux qui semblent à l'aise en toutes circonstances. Je m'en veux probablement de ne pas leur ressembler. 

Pourtant, aujourd'hui, je me sens prête à m'accepter et à m'aimer comme je suis. Je souhaite mettre en avant mes qualités sans ignorer mes défauts. Accorder de l'espace à mes failles pour pouvoir me reconstruire, pour mieux comprendre les autres et faire preuve d'empathie. Je m'inquiète assez souvent de ce que l'on peut penser de moi, de l'image que je renvoie. Aujourd'hui je décide de m'en moquer. J'en ai assez d'avoir peur de ne pas être parfaite.

Je veux être honnête avec moi-même, ne pas me mentir. J'aimerais pouvoir vivre pleinement mes émotions de joie et de peine sans les retenir, sans les cacher. J'ai le droit de prendre mon temps, de ne pas brûler les étapes. J'ai le droit d'être différente. 

http://wreck.tumblr.com/post/151593230849/by-lukasz-wierzbowski

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Oui, souris à la vie !

Un message d'amour

Pensées brumeuses