& si on se mettait au golf ?

Dimanche matin, je me suis levée pleine d'enthousiasme, ce qui m'arrive peu souvent ces derniers temps. Le sourire aux lèvres, je suis allée me préparer pour être prête à l'heure. Pour la première fois, j'allais jouer au golf.

Cet état d'esprit m'a rappelé celui qui m'accompagnait lorsque, adolescente, je participais à des compétitions de tennis le week-end. C'était des moments stimulants, dont je garde un chouette souvenir. Cela fait plusieurs années que je n'ai pas pratiqué de sport. L'année dernière, encouragée par M. et inspirée par son frère, j'ai commencé à courir. J'y suis allée progressivement, sur de courtes distances. M. n'avait pas le même rythme que moi. Il courait plus vite, plus longtemps, il était plus endurant et motivé. Je me suis rapidement découragée, car lorsqu'il courait à mes côtés, je me sentais faible, vite essoufflée et peu performante. Je voulais partager une activité avec lui, quelque chose de plaisant et d'agréable. Je n'ai pas persisté. J'ai laissé la course de côté, bien qu'elle offrait selon moi de nombreux avantages, notamment celui d'être à l'extérieur, dans la nature. J'ai alors décidé de marcher davantage, de pratiquer une activité physique régulière. Cela me semblait nécessaire pour préserver ma santé, diminuer la fatigue et être plus en forme. Je fais de plus en plus attention au nombre d'heures que je passe assise. J'essaie, quand je le peux, de privilégier la position debout, de bouger davantage. J'en ressens les bienfaits : plus d'énergie, de motivation, de vitalité et moins de tensions inutiles. Je suis de meilleure humeur, je m'affirme et j'éprouve davantage de bien-être.

Dans mon entourage, et notamment dans ma famille, plusieurs personnes jouent au golf et aiment partager leurs expériences. J'étais curieuse de découvrir cet univers tant apprécié par certains de mes proches. M. s'est lancé avant moi, et la rapidité avec laquelle il s'est équipé n'a fait que décupler mon envie d'essayer à mon tour. Ce dimanche matin, le ciel offrait quelques éclaircies et l'air était doux. Dans un premier temps, j'ai choisi d'être simplement accompagnatrice, de me montrer discrète et d'observer. Je me suis habillée de façon habituelle, je n'envisageais pas de jouer. Mais, une fois arrivés sur le practice, lorsque M. m'a proposé d'essayer, je n'ai pas hésité une seconde. J'ai rapidement enlevé mon manteau, posé mon sac et saisi le club qu'il me tendait. Il m'a d'abord montré comme m'étirer, pour ne pas risquer de me faire mal. Il m'a donné des conseils qui m'ont permis de bien me positionner. La posture est très importante, et chaque détail compte. Je me suis appliquée à respecter ses indications, et au moment de taper dans la balle... Je fus surprise et ravie de constater que j'avais tiré droit, dans la direction visée. Ces petites réussites au practice m'ont donné confiance en moi et en mon potentiel. Pour une première fois, je ne m'en sortais pas trop mal ! Lorsque nous avons commencé le parcours de 9 trous, je n'ai pas résisté longtemps à l'envie de jouer. Je trouvais cela vraiment intéressant de chercher la juste posture, de me concentrer, d'essayer d'associer mon swing avec ma respiration... Je sentais mon corps bien présent et mon esprit était à la fois calme et enjoué. C'était tellement agréable d'être en pleine nature, d'entendre les oiseaux, de contempler le ciel, de marcher dans l'herbe... J'étais contente de moi et parfois impressionnée par mes coups. J'ai sautillé sur place lorsque sur le green, je suis parvenue à faire entrer ma balle dans le trou... Comme l'a souligné M., cela apporte un sentiment de grande satisfaction !

J'ai encore beaucoup à apprendre, à expérimenter, mais l'essentiel est là : je suis heureuse d'avoir découvert une activité qui me plaît, qui m'offre une grande marge de progression, que je peux partager avec mes proches et qui me stimule. Je trouve que le golf me fait travailler la patience, l'humilité, la concentration, la confiance en soi, la régularité, la précision... Durant ces deux heures, je me suis amusée, j'ai pris mon temps, j'ai profité de la nature, j'ai partagé des moments complices avec M. Ce fut un excellent moment que je souhaite renouveler prochainement... Peut-être dimanche prochain ? 

& puis, le golf peut aussi donner l'opportunité de jouer dans des endroits superbes... Ce qui est, selon moi, un atout majeur !

http://golftraveller57.tumblr.com/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Oui, souris à la vie !

Un message d'amour

Pensées brumeuses