Entre deux averses

J'aime la pluie, notamment quand elle offre des occasions de se réfugier au chaud dans des endroits charmants. C'est ce qui nous est arrivé vendredi. Avec M., nous avons décidé d'aller boire un verre. Nous voulions être au calme, dans un espace chaleureux et atypique. L'ambiance dans le bar était si tamisée qu'au départ, nous avons cru qu'il était fermé. Lorsque nous avons passé la porte, nous avons découvert des banquettes accueillantes aux coussins moelleux, des canapés, de grands fauteuils ; bref, tout plein d'endroits agréables pour nous poser. Nous avions l'embarras du choix. Comme il y avait peu de personnes, nous nous sommes installés dans un espace normalement réservé à un petit groupe de cinq personnes. Nous avions le sentiment d'être dans un petit salon, à l'abri des gouttes de pluie qui continuaient leur course derrière les vitres. Quelques lumières étaient allumées, la musique était un peu forte sans être dérangeante pour pouvoir discuter. Nous n'avons pas vu le temps passer. Nous étions simplement bien, heureux d'être ensemble dans ce lieu si confortable. Parfois, le bonheur tient à si peu de choses, si nous parvenons à prendre conscience de la qualité du moment que nous vivons... Une fois ces instants de complicité passés, au moment où nous reprenons notre route, j'aime prendre le temps de savourer ce qui vient d'arriver, comme pour prolonger ce sentiment si délicieux de se sentir léger, qui donnerait envie de danser sous la pluie...

http://flame.tumblr.com/post/156355392202

Commentaires

  1. J'aime beaucoup ton article qui parle simplement d'un ressenti sans entrer dans le jugement. C'est très agréable à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Floweuse :)
      J'aime raconter ces jolis instants, à la fois si simples et si forts...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Oui, souris à la vie !

Un message d'amour

Pensées brumeuses